Contactez-nous

Pour votre publicité sur Infos-Dijon:
Tel: 06 75 47 99 68
bruno.ledion@gmail.com

Immobilier

    CITÉ DE LA GASTRONOMIE : A Dijon…mais pas que

    1CITE10JANVIER01

    Le Gouvernement a dévoilé son choix ce mercredi 19 juin. Comme prévu, il a opté pour la solution du réseau qui comprend, Dijon, Tours, Rungis et Lyon.

    CITELOGOS

    Dijon sera bien Cité de la Gastronomie. C’est ce qu’ont annoncé les 3 ministres concernés par le dossier de la Cité de la Gastronomie.
    Stéphane Le Foll (agriculture), Aurélie Filippetti (culture) et Guillaume Garrot (agroalimentaire) étaient réunis ce mercredi matin, au ministère de l’Agriculture, à Paris.
    Auparavant, chaque ville a pu présenter son projet en détail.
    L’occasion, pour le sénateur-maire de Dijon, François Rebsamen, de présenter une nouvelle fois le projet dijonnais, évalué à environ 55 millions d’euros et financés aux 2/3 par des partenaires privés.
    Pour mémoire, la Cité sera implantée sur le site de l’Hôpital Général, après le transfert de l’ensemble des activités de soins au CHU de Dijon.
    Le Dijonnais a marqué un point à l’occasion puisque, la date de 2016  été annoncée, Dijon devrait être en mesure d’ouvrir son site en premier, avant les villes de Rungis, de Tours et de Lyon.
    Pour mémoire, au mois de janvier, le Gouvernement avait décidé de ne pas vraiment trancher entre les différents projets.
    En annonçant qu’il n’y aurait finalement pas une mais des cités de la gastronomie.
    Rungis et Tours étaient restés dans la course alors que Lyon avait été relégué au rôle de ville d’appoint.
    La nouveauté de ce matin est donc que Lyon va pleinement intégrer le réseau.
    On imagine que le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb, a joué de toute son influence pour faire revenir la capitale des Gaules dans ce réseau…

    B. L.
    Photos : Archives/Jean-Christophe TARDIVON

     

    1CITE10JANVIER02